AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez|

Chambre Caroline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Lun 4 Juin - 19:36

Elle gardait les yeux sur lui, se demandant encore pourquoi il avait jeté son hybride sur elle, pourquoi il était venu ici, pourquoi lui disait t'il tout ça ?! Elle a baissait les bras, elle ne veut plus se battre, elle c'est trop débattu, et quand elle essaie de remonter la pente on lui remet un coup pour qu'elle chute à nouveau. Elle est forte, elle a le courage de toujours se relever avec dignité mais il arrive à un moment où l'évidence est là, où elle est fatigué de cette vie où par moment elle ne sait plus trop où en ai le sens. Mais Klaus reste là et lui explique qu'une fois vampire, le temps au fond n'a plus vraiment d'importance, qu'elle devrait être fière de l'être et s'en délecter. Se délecter de quoi ?! D'avoir tué un innocent il y a Une heure ou Deux elle sait même plus ?! S'il l'avait connu au début de sa mutation, elle était pleine de vie, elle croyait en cette éternité, elle était aveuglé surtout ! Naïve ! L'année qu'elle a écoulé lui a remis les pendule à l'heure. Elle écoutait néanmoins se qu'il avait à lui dire, Klaus a 1000 ans d'expérience derrière lui ! Il ne faut pas nier le fait qu'il est un homme cultivé ! Qui a du traverser énormément d'épreuves ! Qui n'a pas appris l'Histoire mais qui la vécu ! Elle a du respect pour ça... beaucoup moins pour le reste (xD) d'où le fait qu'elle lui demande d'aller voir ailleurs si elle y est et de la laisser mourir en paix mais avec une tournure bien plus polie. Elle lisait dans le regard de Klaus cette passion pour se qu'il était, il voudrait être humain pour rien au monde mais pourquoi ?! Pour être puissant ?! Craquer le cou à qui se met sur votre route ?! Elle cligne des yeux un instant quand il déclare qu'elle est libre... elle ne se sent pas libre ! Elle ne c'est jamais sentit réellement libre, où si quand elle était humaine et écervelée ! Elle garde le même regard sur Klaus, lasse et fatigué, elle voudrait fermer les yeux, s'endormir et que se soit finit lentement, pourquoi prolonger cette souffrance ?! Alors que l'issu en est la mort...

-No...... I'm dying... (Non... je meurs)

Elle a dit ça comme une fatalité, c'est tout se qu'elle voit ! Ce poison qui infecte ses veines ! Le fait que cette fois ci personne ne pourra venir la sauver, excepté Klaus mais pourquoi ferait il cela ?! Elle n'a rien à lui offrir en échange... Alors pourquoi se mettre à nouveau à espérer en quoique se soit, elle en a marre d'y croire.



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membres

avatar
Klaus


:
▌Messages : 832
▌inscris-le : 26/10/2011
▌Clan : Originel
▌Humeur : Changeante

-Moi-
star : : Niklaus
▌ Don:: Originel, what else ?
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Lun 4 Juin - 20:00

*
  • Observant son visage, lasse, comme si la poupée avait fini par se fêler enfin ; il eut un sentiment étrange grandissant en lui. Le sentiment de totalement la comprendre, tellement bien même que cette clarté l'éblouissait presque. Il plongea son regard dans le sien et se pencha, avec des gestes lents pour bien montrer qu'il n'était pas dangereux. Il était impressionné par ce qu'il voyait, ce renoncement dont elle faisait preuve. Avait-elle envie d'en finir ? Réellement ? Doucement, il murmura

    _ And i could let you die... If that's what you want.
    _ Et je peux te laisser mourir... si c'est ce que tu veux.

    Cependant, il refusait de ne pas tendre la main à Caroline. Elle devait savoir qu'en elle, il y avait bien plus de richesses qu'elle ne pourra jamais explorer, même sur toute la longueur d'une vie vampirique...

    _ If you really believe your existence has no meaning...
    _ Si tu penses réellement que ton existence n'a pas de sens...

    Il la comprenait totalement en même temps. N'y avait-il pas pensé lui même à plusieurs reprises. Alors que le moment était à la sincérité, son regard se fit plus dense et ses yeux se remplirent de larmes discrètes. Il connaissait cette douleur qu'elle vivait là. Il la connaissait si bien.

    _ I thought about it myself, once or twice...over the centurys. Truth be told.
    _ J'y ai déjà pensé, une ou deux fois... Au delà des siècles, la vérité sera dite.

    Il eut un léger rictus alors qu'il parlait à coeur ouvert, se rendant compte qu'il lui montrait ses propres faiblesses. Alors il prit une inspiration et ravala ses larmes. L'heure n'était pas à la complainte. Il fallait qu'elle comprenne que justement, la vie ne s'arrêtait pas là. Elle n'avait rien vu encore. Elle allait éblouir ce monde comme il n'avait jamais été ébloui auparavant. Alors il se pencha doucement vers elle et la fixa, il murmura doucement, souriant doucement...

    _ But i'll let you know a little secret... There's a whole word out there waiting for you... Great cities, and art, and music...
    _ Mais je vais te confier un petit secret... Il y a tout un monde là bas qui n'attends que toi. De belles cités, l'art et la musique...

    Il marqua un temps d'arrêt pour effleurer le bracelet qu'elle portait à son bras. Celui ci était comme la signification pour lui qu'elle était attaché encore à Mystic Falls... Il lui ferait oublier sans peine cette ville et ses complications. Il releva le regard vers elle, avec un sourire éblouissant de sincérité.

    _ Genuine beauty... And you can have ALL of it. You can have a thousand more birthdays. All you have to do is ask...
    _ Beauté authentique. Et tu peux avoir tout cela. Tu peux avoir un milliers d'autres anniversaires. Tout ce que dois faire c'est demander...

    En la regardant, il re-découvrait la beauté. Même en sueur, tremblante, agonisante, mourante, elle ne perdait pas sa classe. Elle était merveilleuse, étincelante et il voulait qu'elle le croit. Qu'au fond d'elle, elle lui fasse confiance sur ce point là. Il la comprenait si bien... Qui d'autre mieux que lui pourra lui faire découvrir le monde ? Il attendait sa réponse, aussi faible qu'elle puisse être et il agirait par la suite... Mais il ne la laissera pas mourir. Non, il lui prévoyait un avenir rocambolesque, à l'effigie de sa beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Lun 4 Juin - 21:46


Elle a légèrement lâché le regard de Klaus, un instant, alors qu'elle vient d'exposer clairement qu'elle n'a plus envie d'y croire. Elle devrait pourtant, pour sa fille, pour Damon, Elena... et les autres. Mais pour elle ?! Elle ne veut plus se battre, elle est fatigué et pas que ce soir où ce poison la tue, mais sur sa vie. Doucement, elle regarde Klaus se pencher et venir s'asseoir au bord de son lit près d'elle, dans son regard, à l'instant où elle a dit qu'elle mourrait et rien de plus, elle a vu quelque chose se passer, comme si elle venait de le toucher, comme s'il comprenait. C'était très étrange, elle l'observe, détaillant chacun de ses traits comme pour le déchiffrer, elle voudrait elle aussi comprendre mais il est si mystérieux, personne n'a cherché à réellement le découvrir, tout se que les gens cherchent c'est à le détruire, car il représente le mal. Mais ne le représentent ils pas tous ?! N'a t'elle pas tué un innocent ce soir ?! Caroline n'a pas opposé de méfiance à ce rapprochement de Klaus qu'il a effectué avec une lenteur et même une douceur certaine. Elle a tourné son visage vers lui, ses sourcils doucement froncé montrant toute son attention à cet homme charismatique assis près d'elle agonisante, dans l'intimité et l'univers de sa chambre, rendant un tableau plus fort encore. Quand il commença à parler doucement, posément ! Sa voix comme un murmure intense, la respiration de Caroline se fait plus discrète, toute son attention est concentré sur Klaus qui lui explique qu'il peut la laisser mourir et partir, si c'est réellement se qu'elle désire, il lui laisse le choix entre la vie ou la mort. Il lui laissait cette liberté de choix, de saisir sa vie ou de la laisser filer lentement pour se libérer ?! Le regard de Caroline est rivé à celui de Klaus dans cet échange, elle ne sait pas si sa vie à un réel sens, elle ne sait plus, le destin lui a mit tellement de claque, qu'elle a l'impression de ne pas à avoir à se poser la question, que cette fois ci elle va laisser le destin s'achever une bonne fois pour toute. "On ne triche pas avec la mort", c'est la dure croyance de ses ancêtres à se qu'il parait ! Et elle a déjà triché avec elle bien trop de fois ! Lentement, elle se sent envelopper dans une atmosphère très intense, où des barrières tombent pour laisser place à la vérité des âmes, elle décèle dans le regard de Klaus des larmes, très discrète ! Mais l'émotion qui touche Caroline a cet instant, à l'instant où il s'ouvre à elle pour faire tomber toute cette noirceur qui l'entoure habituellement, pour le dévoiler, dévoiler ses faiblesses comme tout homme en a ! Dévoiler que lui aussi quelques fois il a eu envie d'en finir avec cette existence, lui montrer en vérité que personne n'est infaillible pas même LUI. Caroline est captivée par les paroles de l'hybride originel, c'est comme si elle n'osait même plus respirer par peur de le couper dans son élan. Elle n'avait jamais vraiment imaginé que Klaus pouvait avoir des doutes ! Comment l'imaginer devant cette assurance qu'il dégage a chacun de ses actes ! Sa façon d'assumer chacun de ses choix, de ses meurtres... comment imaginer cette part de fragilité qui prouve à cet instant à Caroline qu'elle n'a pas tord dans le fait qu'une part de lumière, de doute, de faiblesse existe même dans le plus sombre des coeurs ! C'est peut être même dans ceux là qu'on y décèle les plus profondes souffrances, la vie et les gens qu'elle a rencontré n'ont jamais permit de réfuter ceci ! Klaus l'a faite douter mais aujourd'hui face à cet homme qui la comprends ! Qui lui montre que son existence de 1000 ans n'a pas été sans mal, sans crainte ni doute. Elle n'a plus de doute, elle se sent soudainement comprise ! Et les sentiments qui la traverse à cet instant sont diverses. Elle était comprise, mais elle trouvait ça étrange, fou que se soit lui à l'instant qui lui avoue avoir eut les mêmes envies d'en finir qu'elle, cette sensation que dans cet échange, ils se comprennent l'un l'autre, les regards sont sincères, intense... Elle comprends... elle ne sait presque rien dans le fond sur lui, 1000 ans d'existence ne se dévoilent pas en un claquement de doigts ! Mais pourtant... elle a cette sensation prenante de comprendre, de voir en lui la souffrance qui au fil des siècles l'a rendu profondément noir et menaçant. Quoi de plus naturel dans le fond ?! Quand elle a était au plus profond du gouffre ! Elle a massacré des innocents. Pourquoi ?! Quelles raisons avait elle a part le fait qu'elle avait mal, qu'elle souffrait tellement qu'elle voulait s'en déchargé sur des étrangers ! Les émotions sont tellement plus forte quand vous êtes un vampire que parfois elle vous submerge ! A chacun d'eux de trouver le moyen de dompter ce phénomène pour se protéger !


Il a ravalé ses larmes et c'est penché doucement plus près d'elle encore, renforçant cette tension cosmique qui emplissait toute la pièce ! Cette connexion entre eux qu'elle percevait parfaitement, qu'elle a déjà perçu par le passé avec lui mais moins intense, qui lui faisait néanmoins peur mais là... elle n'a pas peur... elle écoute se qu'il lui dit, lui murmure, comme un secret défense qu'elle doit être la seule à connaitre, comme si elle était l'unique à pouvoir le découvrir, le comprendre surtout. Elle découvre à cet instant le monde à travers les prunelles de Niklaus Mickaelson ! Cet Hybride qui a du traversé tous les continents, explorer le monde et ses richesses, traverser l'Histoire, les époques. Se qu'il lui dit, la façon dont il lui présente ce monde qui pourrait être "à ses pieds" si elle désirait juste le voir ! Le regarder ! L'envisager... Elle n'avait pas vu ça comme ça. C'est un tournant dans sa vie, une option qu'elle n'a jamais étudié ! Elle n'en avait peut être même pas conscience et pour elle ça pouvait même paraître ... ridicule ! Elle se voyait encore bien trop comme la petite Caroline Forbes née à Mystic Fall's, qui ferait sa vie à Mystic Fall's et qui y mourrait très certainement. Klaus détourna un instant son regard pour effleurer le bracelet qu'elle portait à son poignet, mais elle n'a pas lâché Klaus du regard, les yeux de la jeune vampire abritent de fines perles salées au coin de ses yeux, l'émotion est grande, sa gorge est nouée, son ventre aussi et sa respiration dense et pourtant discrète, elle a l'impression que son sang tape dans ses veines, elle va devoir prendre une grande décision. Veut elle réellement en finir ?! Ou peut elle encore tenter sa chance dans cette éternité ! Découvrir les multiples facettes de celle ci ?! En est elle à la hauteur ?! Est ce que réellement ce monde est fait pour elle ?! Peut elle le saisir ?! Le regard de Klaus vint à nouveau chercher le sien, il a un sourire éclatant ! Éblouissant qui vous coupe le souffle sous sa sincérité ! Les cils clairs de caroline battent doucement, gêné par quelques larmes qu'elle retient la gorge serrée alors qu'il poursuit de nouveau, lui offrant la possibilité d'une éternité qui à travers le regard de Klaus parait remplie de merveilles qui n'attendent qu'elle. De quoi provoquer chez Caroline une profonde réflexion, "All you have to do is ask..." ça paraissait si simple, si naturel. Son regard est fiché dans celui de Klaus, elle n'a pas cessé de le fixer ! De ressentir son émotion, la sienne était palpable ! Le temps est comme suspendu. Ils se sont comprit ! Quelque chose c'est passé, elle ne sait pas quoi ! Mais ils ont ce passé si différent et pourtant peut être si proche... il y a quelque chose d'insaisissable ! De profondément psychique ! Que personne ne peut voir ou saisir à part eux et encore ! Il n'y a pas d'explication ! Elle a vu l'âme de Klaus. Ce soir il c'est ouvert à elle pour lui montrer qu'importe le passé, les souffrances, la dureté de l'éternité ou même de la vie ! Il n'appartient qu'à eux de faire de leur monde, celui qu'ils attendent, celui qui leur correspond, celui que tout un chacun mérite même eux ! Elle cligne des yeux légèrement, ouvrant ses lèvres, laissant un souffle s'échapper, une hésitation dans les mots qu'elle va prononcer, ces mots qui scelleront son choix ! Saisir sa vie et découvrir la face caché, celle qu'elle n'a jamais envisagé éventuellement... ou la laisser filer. La voix tremblante qu'elle ne cherche pas à assurer, tant pis si cela transpire son émotion ! Il a était sincère, il lui a montré les siennes ce soir, l'heure n'est plus à se mettre des barrières bien au contraire. Elle a comprit, il a comprit ! Elle a vu ! Et elle n'oubliera pas.

-I don't wanna die...
(Je ne veux pas mourir)

Elle le regarde toujours, essayant de retenir ses larmes avec dignité, elle a fait son choix, celui de continuer, d'explorer encore cette vie, d'en prendre le risque. Caroline est quelqu'un de forte ! Elle est toujours celle qui remotive les troupes ! Qui trouve du positif où parfois il n'y en a pas ou très peu ! Qui sait voir chaque personnes dans son entièreté ! Qui évite de juger et qui se remet souvent en question pour toujours avancer, grandir ! Se forger ! Pour les autres car elle est très altruiste mais aussi et surtout pour elle même ! Pour devenir quelqu'un de meilleur ! Et là, après cet échange avec Klaus, cet échange où beaucoup d'émotion, d'intensité, de révélation se sont faites et ont été partagé ! Par les paroles, les regards, les soupires... tout la pousse à saisir la lumière de l'espoir, l'envie de vivre, plutôt que la noirceur effrayante des ténèbres.



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membres

avatar
Klaus


:
▌Messages : 832
▌inscris-le : 26/10/2011
▌Clan : Originel
▌Humeur : Changeante

-Moi-
star : : Niklaus
▌ Don:: Originel, what else ?
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Lun 4 Juin - 22:11

  • Alors qu'il avait posé son regard sur elle et qu'il observait le dilemme qui se déroulait en elle, il ne pouvait s'empêcher de garder un sourire convaincant sur le visage, ainsi que cette lueur admirative dans les yeux. Si personne ne l'avait admiré jusqu'à présent, lui le faisait. Il la hissait au dessus de tous, elle était privilégiée. Il avait vu en elle, elle avait vu en lui pendant ce laps de temps où l'émotion l'a submergé. Et il ne regrettait absolument rien. Au contraire, elle le comprenait et il le sentait en un sens. Il n'était qu'un piètre individu face à sa grandeur d'âme. Capable de pardonner sans répit, d'accepter des choses indignes d'elle... Comment aurait-il pu passer à côté d'une pareille beauté sans se retourner ? Il très léger sourire victorieux se plaça sur son visage alors qu'elle expliquait qu'elle ne voulait pas mourir. Il remonta la manche de sa veste, afin de dénuder son poignet et doucement, vint placer sa main derrière la tête de Caroline, afin de l'aider à se redresser. Il la posa doucement contre son épaule, la soutenant ainsi. Elle était si faible. Il lui montra son poignet dénudé, murmurant doucement

    _ There you go, sweetheart... Have at it...
    _ Voilà ma chérie... Sers toi...

    Et lentement il sentit les crocs de Caroline percer sa peau et filtrer doucement son sang. Il eut un sourire et posa son menton sur le sommet de sa tête alors qu'elle se nourrissait. Oui, dès lors il lui prévoyait un avenir digne d'elle, un avenir où elle pourrait enfin découvrir à quel point elle pouvait être heureuse. Il lui offrait cela aujourd'hui et ne cesserait dès lors de lui rappeler la destinée à laquelle elle a le droit. Alors dans un sourire, il laissa échapper doucement

    _ Happy Birthday, Caroline...

Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Mar 5 Juin - 1:08


Caroline avait choisit de continuer à se battre, malgré ce coup du destin qui encore une fois la poussé au bord du précipice, elle veut bien mener encore un combat. Et puis dans le fond, pourrait elle réellement se laisser mourir ?! Elle n'a jamais eu des humeur suicidaire et elle en a bien trop voulu à Damon d'avoir osé y penser. Elle a une fille qui l'attends, elle a une éternité à porté de main qu'elle doit saisir ! A travers les yeux de Klaus, de l'homme certainement le plus craint dans ce monde ! Elle a vu que l'éternité n'est pas seulement fait de meurtre, de sang, de souffrance. Mais aussi de merveilles, et la chance de toutes les découvrir si elle le voulait. Klaus laissa un sourire satisfait apparaître sur son visage, comme s'il était réellement ravie qu'elle prenne finalement cette voix. Et si elle avait refusé ?! L'aurait il réellement laissé mourir ?! L'histoire ne le dira pas... ^^ Car doucement il remonte sa manche de son poignet droit, et vient passer son autre main sous sa tête pour lentement la relever alors qu'elle n'a plus aucune force, sa respiration est difficile et ce simple changement de position que procure Klaus à Caroline lui fait mal, elle est appuyé contre l'épaule de l'hybride, se laissant aller à son maintient, elle n'a pas la force, ses muscles sont trop douloureux et la fièvre l'affaiblie, elle regarde le poignet dénudé devant elle le souffle court avant de relever son regard sur Klaus qui doucement lui susurre de se servir à même son poignet. Elle rabaisse son regard doucement sur le poignet présenté à elle, elle approche ses lèvres et doucement elle plante ses crocs dans la chair de Klaus en fermant les yeux, laissant un soupire échapper au sang puissant, fort et vif qui accrut dans sa bouche. Elle rouvre ses yeux qui se son cerclé de rouge sang, ses pommettes arborent des veines saillantes, Klaus appuie doucement son menton sur le sommet de son crâne, il faisait preuve d'une douceur assez unique avec elle dans cet échange, a son nouveau murmure, qui lui souhaite son anniversaire, comme la promesse d'un nouveau départ, comme un cadeau qu'il lui ferait. Elle referme les yeux et enfonce un peu plus ses crocs dans le poignet, prenant suffisamment de sang pour guérir, juste se qu'il fallait, avant de relâcher le poignet de Klaus dans un souffle, les yeux encore clos elle est encore faible, mais le sang de Klaus s'infiltre en elle et dans ses veines pour en chasser le venin et purifier son sang du mal mortel qui la rongeait. Sa respiration se fait moins douloureuse mais elle est vidée de toute son énergie, ses muscles ont besoin de repos, comme tout son être d'ailleurs. La fièvre va petit à petit tomber et la morsure lancinante à son cou va petit à petit guérir. Elle était bouleversé et secoué par cette épreuve, il lui faut un temps pour reprendre légèrement ses esprits, comprendre qu'elle ait sortir d'affaire et qu'elle vient de renchérir une nouvelle fois pour la vie dans cette éternité. Elle qui se féliciter de ne plus avoir frôlé la mort depuis des mois... et bien le destin l'a bien ramené à l'ordre. Elle passe sa langue sur ses lèvres quelque peu tâchées du sang de Klaus avant de le regarder et de doucement en grimaçant légèrement, s'extirper de son maintient et de ses bras pour se rallonger dans un soupire de fatigue. Elle sentait son corps se purifier doucement, mais elle sait que ce soir elle a arraché quelqu'un à sa famille, a une petite amie, peut être même qu'il avait des enfants. Elle ferme les yeux un instant en revoyant l'image du jeune homme au sol en serrant les mâchoires. Un meurtre de plus sur sa conscience. Elle rouvre son regard sur Klaus, toujours assis près d'elle, elle fronce un instant les sourcils et se pince les lèvres après plusieurs secondes ou minutes de silence, elle prit la parole...

-Pourquoi m'avoir infligé ce mal supplémentaire Niklaus ?!

Elle avait vu beaucoup de chose en lui ce soir, elle en avait comprise aussi beaucoup d'autre. Mais sa démarche restait encore flou pour elle. Pourquoi la faire attaquer pour ensuite venir en personne lui redonner l'envie de se battre une fois de plus et de la sauver sans rien demander en échange ?! Pourquoi elle ?! Pourquoi maintenant ?! L'esprit vif et curieux de Caroline ne peut que réclamer à savoir, et à comprendre. Il n'avait pas fait ce geste par cruauté envers elle, ni pour la punir de quelque chose, la dernière fois c'est a des innocents et ses amis qu'il c'était prit pour en partie lui faire payer ses mensonges. Klaus a très bien comprit que Caroline n'avait plus peur de la souffrance, ni peur de la mort et qu'on ne pouvait pas l'atteindre ainsi. Alors pourquoi ?! Elle n'arrive pas non plus à imaginer de réel plan là dessous. Qui se soucis d'elle réellement ?! A part Damon et éventuellement Elena ?! Elle ne croit pas qu'il cherchait à atteindre quelqu'un, ou à menaçait quelqu'un réellement... mais ça reste flou dans son esprit et malgré la fatigue elle aimerait savoir.



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membres

avatar
Klaus


:
▌Messages : 832
▌inscris-le : 26/10/2011
▌Clan : Originel
▌Humeur : Changeante

-Moi-
star : : Niklaus
▌ Don:: Originel, what else ?
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Mar 5 Juin - 15:29

  • Il la sentait peu à peu reprendre des forces, alors que son propre sang s'extirpait de son corps. Il n'en fallait que peu pour guérir cette vilaine morsure, mais il la laissait faire comme bon lui semblait. Ce n'était pas donné à tout le monde de boire à même son poignet. De mémoire, presque jamais même. Il la laissa s'extirper par la suite dans un soupire et la regarda se rallonger. Il ne bougea pas pendant quelques instants, souhaitant juste commencer à percevoir qu'elle guérissait, s'assurer qu'elle irait bien. En la voyant rouvrir les yeux pour les plonger dans son regard, il arqua légèrement les sourcils. A sa question, il resta de marbre quelques secondes, comme figé. Voulait-elle réellement savoir ? Autant continuer sur une base d’honnêteté pour la soirée alors... Il se pencha doucement, un sourire sur le visage

    _ Because you had to know...
    _ Car... Tu devais savoir.

    Il n'y avait pas qu'un seul chemin pour elle. Personne n'avait écrit sa destinée, personne n'avait décrété solennellement que la vie de Caroline Forbes serait celle ci. Du moins, pas dans leur monde à eux. Dans leur monde à eux, la destinée est mouvante, changeante. On a le contrôle de nos vies. Il voulait qu'elle réalise ce soir qu'elle avait le CHOIX. Et que lui, le lui donnerait toujours. Certes, il passait les trois quart de son temps à priver les personnes de leur libre arbitre, mais... Car c'était la chose la plus importante pour un vampire. Contrôle le libre arbitre, change un homme. C'est ce que c'est. Et là, il lui annonçait clairement qu'il lui laisserais le sien. Qu'il n'y toucherait pas. Qu'il la respectait assez pour ne pas le faire. Comment oserait-il lui enlever cela ? Alors qu'elle avait encore une multitude de choix à faire ! Alors qu'elle n'avait qu'à tendre la main pour s'épanouir ? En se redressant, il déclara

    _ You're no longer bound to one and only road, Caroline. You're at the crossroads now...
    _ Tu n'es plus liée à une seule route, Caroline. Tu es au carrefour maintenant.

    Il sourit doucement, détournant son regard du sien pour le poser sur sa table de chevet. Ce soir, il se sentait guéri en quelque part. Ce soir, il avait la satisfaction d'avoir réussi ce qu'il voulait entreprendre. Certes, il l'avait faite souffrir. Mais au moins, à présent, elle savait. Elle avait tellement de possibilités entre les mains à présent, et elle avait pu voir en lui... Chose qu'il ne faisait jamais. Mais entre eux, cette connexion était bien réelle. Entre eux, des liens avaient tracés leur chemin avec difficulté, mais à présent ils étaient implantés. Et elle ne pouvait pas le nier. Il lui donnait tout ce soir. Que ce soient les opportunités, que ce soit lui même, il lui avait tout donné. Et il était vraiment fier de l'avoir fait. Peut être cela le desservira. Peut être que c'était une erreur de parcours qui causerait dans un certain nombre d'années sa mort ou du moins, qui lui infligerait bien des tortures. Mais à ce moment là précis, il se disait que de la voir embraser sa destinée valait bien les tortures les plus froides et sanguinaires... Alors, il murmura

    _ Take a rest, sweetheart... You'll need all your strenght for living again...
    _ Repose toi, chérie... Tu auras besoin de toute tes forces pour vivre de nouveau.

    Et sur ces mots, il se leva lentement, la regarda une dernière fois. Il plongea ce regard si atypique dans le sien et l'approfondit doucement. Oui, elle pouvait. Et tout. Il sourit légèrement et mis une main sur la porte de sa chambre qu'il referma derrière lui après un dernier regard. Il se présenta face au Sherriff et lui confirma qu'à présent, son enfant était hors de danger. Il eut le droit à un salut respectueux, avant de passer la porte et de partir discrètement, sans laisser de traces, vers le noir de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Mar 5 Juin - 16:49

Elle n'était pas condamnée, Klaus venait de lui sauver la vie sans rien en échange, après lui avoir montrer le monde merveilleux qui pouvait l'attendre si elle le voulait, si ce soir elle faisait le choix de mener un nouveau combat. ça n'est pas simple de recevoir des coups et de toujours s'en relever, pourtant une fois de plus elle le fait, les mots de Klaus lui on fait comprendre énormément de choses qui sont ancrés en elle, qui vont mûrir et certainement faire germer des envies, des besoins... Néanmoins, alors qu'il est encore assis à coté d'elle, étrangement d'ailleurs, il n'a pas disparu, il ne se presse pas. Elle, se sent guérir par l'antidote que lui a donné Klaus malgré la fatigue qui pèse encore sur elle lourdement. Elle veut tout de même savoir, pourquoi il lui a fait subir ça ?! Elle n'est pas sur qu'il réponde sincèrement, peut être qu'il ne répondra pas du tout même. Mais cette soirée a été riches en sincérité et intensité. Lui accordera t'il encore un peu de franchise ?! Il semble surpris par sa question pourtant elle lui semble légitime ! Caroline aime comprendre les choses, les actes, les personnes ! Elle ne s'en tient pas aux apparences ! ça a plus d'une fois faillit causer sa perte ! Mais visiblement, elle n'a pas l'intention de changer se qu'elle est de si tôt ! Elle n'a pas lâché son regard alors qu'il se penche vers elle à nouveau pour se rapprocher, cette proximité était inédite entre eux et pourtant presque... normale. Elle n'a pas cherché à s'éloigner, elle pourrait presque paraître "en confiance"... peut être l'épuisement elle ne sait pas. Elle fronce presque imperceptiblement les sourcils à sa réponse "Because you had to know..." Elle en ait surprise sur le moment et cherche un instant à comprendre. Il voulait lui montrer le monde qui l'attends ?! Il voulait simplement avoir cette discussion avec elle, lui montrer ses options, son éternité différemment, s'ouvrir aussi à elle... et il l'avait faite mordre pour cela ?! (xD) Pourquoi ?! Car il savait qu'il serait le seul à pouvoir la sauver, c'est pour ça qu'il est venu en personne certainement après que son hybride l'ai prévenu que le boulot était fait ! Elle n'a rien trouvé à répondre à cela, certainement que son regard, son visage, auront parlé pour elle. Il la déchiffre bien plus qu'il ne le faudrait mais que répondre a cet élan de sincérité et à ce geste qu'il a fait. A ces mots qu'il a dit ?! Peut être que si elle était en meilleure forme et disposition elle aurait trouvé une bonne petit pique cinglante à lui renvoyer mais elle est fatigué et aussi déstabilisé par cet échange avec lui, ce moment intimiste où il c'est livré à elle et venant de la part de Klaus ! Croyez là ! Il y a de quoi en être désarmée et n'avoir plus rien à dire. Après tout, elle n'avait rien à ajouté ou peut être que si...

-Et si j'avais choisie de ne pas être sauvée ?!...

Sa voix se faisait plus basse, la fatigue prends le pas sur elle, elle lutte à présent de rester éveiller face à lui pour avoir les réponses qu'elle veut mais celle ci... elle l'a posé en sachant qu'il n'y aurait pas de réponse. Certes, elle devait savoir, il voulait qu'elle embrasse une nouvelle vie et en fasse se choix... mais si elle avait refusé, qu'aurait il fait ?! En un sens elle pense savoir, Klaus n'aurait pas forcé Caroline, se qu'il veut c'est qu'elle soit libre de ses choix, qu'elle prenne des choix en son âme et conscience ! Pas uniquement par rapport aux autres ! Sans s'y contrainte, sans compulsion ou menace. ça lui montre qu'il sait aussi la respecter, respecter son libre arbitre... même si ses choix doivent être les mauvais. Il ne s'y oppose pas. C'est peut être ça la base de cette connexion étrange entre eux et mystérieuse vu de l'extérieure. Le respect et l'absence de jugement. Ils sont se qu'ils sont, elle a comprit qui il était, lui a comprit qui elle était... et ils le respectent, ils ne jugent pas même si leur vies ont beaucoup d'oppositions et de divergences. Elle l'écoute de nouveau, parler de cette vie qui l'attends, des multiples choix qui s'offre à elle. Elle a encore un long chemin à faire mais il lui montre qu'elle ne doit jamais penser que c'est l'unique. Elle fit un léger signe de la tête, comme pour dire "I know"... oui elle savait, c'était étrange, c'était en elle à présent. En eux même, elle le sait, elle le sent mais c'est assez dur à définir ! Elle le fixait même si par moment ses paupières tombaient un peu, elle luttait pour rester éveiller lui semblait complètement satisfait et même... "apaisé". C'était difficile à décrire mais elle n'avait jamais vu Klaus comme cela. Il souriait de façon sincère, pas de façon narquoise ou méprisante, encore moins ironique. Non c'était des sourires sincères, il semblait... "bien". C'était fou à dire car Klaus n'est pas un homme qui va bien ! La souffrance qu'il a du enduré en mille an se lit en lui ! Dans ses paroles, dans ses actes... même dans ses regards quelques fois. Et après avoir parlé plusieurs fois avec lui, bien plus profondément et intensément ce soir... mais même dans le passé... donne la certitude à caroline que c'est un homme qui a été profondément blessé. Et pourtant, quand il la regarde ce soir, lui sourit il est sincère et calme. Elle le regarde encore alors qu'il se lève doucement en lui disant de se reposer, qu'elle en a besoin... de toute manière elle ne va pas encore lutter longtemps. Elle étire ses lèvres dans un faible sourire pour réponse alors qu'il s'éloigne, échange un regard encore intense et fort avec elle avant de doucement referme la porte. Elle éteint la lumière et s'endors presque spontanément... elle ne l'entendra même pas quitter la maison Forbes. Elle sombre dans un lourd sommeil de plomb réparateur dont elle a extrêmement besoin. Son esprit reste hantée par cet échange, ses mots, ses regards échangés. Demain matin sera un jour nouveau... il aura beau ressembler à tous les précédents... rien ne sera pareil.



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membres

avatar
Klaus


:
▌Messages : 832
▌inscris-le : 26/10/2011
▌Clan : Originel
▌Humeur : Changeante

-Moi-
star : : Niklaus
▌ Don:: Originel, what else ?
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Mar 5 Juin - 17:17

  • ~ Bien plus tard dans la nuit, l'ombre de Klaus se dessina dans la rue à côté la maison de Caroline...
    Il revenait sur ses pas doucement, sur cette étrange soirée, sur ce sentiment d'avoir réalisé quelque chose de "bien", avec dans ses mains un présent. Autant pour la remercier de le comprendre, que pour lui montrer une nouvelle fois qu'elle devait avoir les plus beaux joyaux. Il n'eut aucune peine à ouvrir la porte sans pour autant la fracturer. Quelques petits tous qu'on apprends aux cours des siècles. Les portes sont faites pour être ouvertes non ? Il entra et sans faire un seul bruit, se dirigea vers la chambre de Caroline. Il déposa doucement le petit paquet sur la table de nuit, accompagné d'un petit mot. Pendant quelques secondes, il détailla le visage de Caroline qui dormait profondément, comme apaisée. L'aurait-il réellement laissé mourir ce soir ? Il eut un faible sourire à cette pensée. Il savait qu'elle vivrait, en lui proposant le choix. Car, au fond d'elle, elle était comme lui. Ils ne laissaient pas tomber, et peu importe les murs posés sur leur chemin, le chemin était toujours faits d'embûches. Mais si on garde l'esprit ouvert, ces petits inconvénients de parcours finissent toujours, par un moyen ou l'autre à nous porter. Il suffit de poser un regard clairvoyant sur le passé et de ne cesser d'envisager l'avenir. Selon nos désirs, nos envies, notre personnalité. L'avenir nous appartient. Il recula de quelques pas et sortit de la maison en quelques secondes. Une fois dehors, il s'arrêta pour reprendre sa respiration qu'il tenait jusque là. Il leva un regard vers la lune, ses ennuis n'étaient pas terminés. Il avait des affaires en cours avec Stefan et il allait devoir se concentrer là dessus. Ce n'est pas pour autant qu'il allait en oublier Caroline. Tôt ou tard, il reviendra se présenter à elle. En ami. Un petit sourire vint se poser sur ses lèvres, alors que son regard se perdait dans la contemplation de cette belle nuit de pleine lune, avant qu'il ne disparaisse définitivement des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Mar 5 Juin - 18:14



**

La nuit a était longue pour elle, elle a dormit profondément, ne c'est réveillé à aucun moment, son corps avait besoin de récupérer, son esprit aussi ! Elle a quand même était bien secoué ! ça n'est qu'au matin assez avancé, alors que le soleil à emplie totalement sa chambre qu'elle se réveille doucement en s'étirant et se relevant en laissant un nounours de son enfance xD tomber à coté d'elle. Elle s'étire les bras en avant les yeux encore mis clos elle s'appuie sur un coude et glisse sa main à sa nuque se rendant compte qu'elle a complètement guérit, la soirée de la veille lui revient alors en mémoire et elle soupire doucement en laissant retomber sa main. Elle avait décidé de vivre... et c'était un nouveau jour qui c'était levé dans son éternité. Son regard balaya sans le vouloir sa table de nuit, mais un détail retient son attention et elle se redresse dans son lit en fronçant les sourcils. Cet écrin n'y était pas avant qu'elle ne s'endorme...



Elle se décale doucement dans ses draps pour se pencher et attraper l'écrin entre ses mains, se remettant dans son lit elle l'observe sourcil froncé doucement alors qu'une petite carte est retourné dessus et coincé sous le ruban, elle l'attrape du bout des doigts et la retourne vers elle en gardant les sourcils froncé "from Klaus" était écrit à la main sur cette petite carte blanche. Elle était surprise et ne comprenait pas vraiment encore, elle pose la carte sur le lit et attrape le ruban blanc pour le faire glisser le long de l'écrin, le poser lui aussi sur le lit et ouvrir la petite boite noire pour découvrir un magnifique bracelet sertit de diamant qui faisait ancien et surtout très précieux ! Elle en eut le souffle coupé et ses yeux s'ouvrir plus grand en découvrant le présent que Klaus lui avait fait dans la nuit... elle en a lâché un souffle en contemplant le bracelet qui brille sous les rayons du soleil qui s'infiltre dans la chambre, elle effleure le bijoux du bout des doigts, elle avait du mal à vraiment réaliser l'importance certaine de ce présent... Il était revenu dans la nuit pour déposer cela sur sa table de chevet ?! Pourquoi ?! Appuyer ses paroles de la vieille où il lui disait qu'elle méritait toutes les merveilles du monde ?! Elle se pinça les lèvres en réalisant petit à petit se qui se passer sans encore réellement tout comprendre et saisir. Elle déposa la carte à l'intérieur de l'écrin qu'elle referma doucement en se passant ensuite une main dans les cheveux... le regard dans le vide, ses doigts vont effleurer la peau de son cou guérit doucement en se remémorant la soirée de la veille, elle finit par fermer les yeux et secouer la tête doucement pour ensuite sortir de son lit lentement. Elle avance vers son ancienne salle de bain l'écrin toujours à la main. Elle se regarde dans le miroir, elle aurait bien besoin d'une bonne douche là... elle dépose l'écrin et se déshabille en quelques minutes pour aller prendre une bonne douche chaude, laissant l'eau l'apaiser et la renfermer dans une bulle de réflexion profonde sur tout se qui lui arrivait avant de couper l'eau et de sortir s'enrouler dans une serviette, récupérant l'écrin elle revient dans sa chambre et cherche son sac à main... quelqu'un avait bien du le prendre... elle le voit a coté de sa coiffeuse et elle s'en approche pour y mettre l'écrin à l'intérieur mais elle vit son téléphone portable clignoter... Elle l'attrape et voit plusieurs appels manqués de la part de Damon. Elle voit aussi l'heure qu'il est ! Oh non ! Il doit être dans un état... exécrable ! Elle se hâte alors, attrapant se qui restait de ses affaires dont la plupart était au domaine, passant sous vêtements et une jupe en jean's avec un top simple, se qui lui passait sous la main en fait, elle enfile des chaussures, ramasse ses affaires qui était tâché de son propre sang et aussi d'un peu du sang de l'humain et les mets dans un sac, elle devra s'en débarrasser. Elle attrape son sac et descends les escaliers quatre à quatre, tombant sur sa mère, elle se stoppe un moment pour la prendre dans ses bras et la serre, elle était tellement heureuse aussi que la hache de guerre soit enterré avec Liz'... Cette dernière lui expliqua qu'Edward avait préféré la laisser se reposer, elle aller lui devoir une fière chandelle à lui aussi. Caroline était à pieds alors elle demanda à sa mère si ça la dérangeait pas de la ramener au domaine. Elle devait vraiment rentrer. Sa mère accepta, une fois dans la voiture elle essaya de joindre Damon mais... bip bip... batterie à plat ! xD Elle grogne, c'est pas vrai... bon il en faudrait pas pour long avant d'arriver au domaine.



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice de charme

avatar
Caroline Forbes


▌Messages : 6261
▌inscris-le : 25/02/2010
▌Age : 26
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Candice Accola
▌ Don:: Tu le découvrira bien assez tôt !
:

MessageSujet: Re: Chambre Caroline. Dim 14 Oct - 3:05



Doucement, elle arrive dans sa chambre, elle se dirige vers lui hésitante, triturant ses mains en se pinçant les lèvres, son père était en train de contempler ses trophées de pompom girl disposé sur une étagère. Elle s'approche se met juste à sa hauteur en les regardant aussi.Juste un petit "hey", échangé avant qu'il ne brise la glace entre eux.

"Ta première finale régionale..."
-Yep... je craignais de rejoindre l'équipe et... tu m'as motivé...

Elle avait un léger sourire aux lèvres en évoquant ce souvenir avec son père. Un moment père fille qu'ils avaient partagé, toujours le seul à pouvoir la motivé et lui donner la force d'être la meilleure.

"Tu n'avais pas à avoir peur... Tu étais meilleure que toutes les autres filles."

Elle eut un nouveau sourire à ses mots et se dit qu'il devait peut être, être nostalgique de cette époque... quand elle était encore... sa fille... humaine... Mais il soupira et se posa sur le rebord de son lit, il semblait vraiment fatigué... elle se tourne vers lui, inquiète...

-Comment tu te sens ?!
"Je suis fatigué..."

Les regards s'échangent, se fuit... elle ne sait pas comment s'y prendre, quoi lui dire... Elle se pince les lèvres, réfléchissant... Puis elle le regarde en brisant le silence entre eux qui c'est de nouveau installé.

-Besoin de quelque chose ?!... Tu veux que j'appelles Steven ?!
"Non, ça fait longtemps qu'on ne c'est pas parlé... appelle le quand tout seras finit..."

Cette période où son père avait quitté sa mère pour un homme n'était réellement pas simple pour la famille, pour elle... Mais avec le temps elle avait accepté tout ça, à vrai dire... elle l'avait toujours accepté. c'était son père, elle ne l'avait jamais jugé sur quoique se soit, même durant le divorce, même quand il était partit à l'autre bout de l'état avec Steven et qu'elle ne le voyait presque plus. Finit... le mot avait était prononcé... elle acquiesce pour appeler Steven mais... elle n'arrive pas accepter ça... que ça se finisse... ça peut continuer... elle serre les mâchoires, retenant ses larmes, le regardant, l'atmosphère était étrange, pesante. Elle se triture les mains sans savoir comment aborder le sujet mais elle finit par se lancer après une inspiration.

-Listen... Listen me... Elle s'agenouille à coté de lui et pose ses mains sur les siennes en le regardant dans les yeux.Elle se voulait sincère et elle souriait même doucement et elle se lance d'une voix posée et douce Je sais que tu penses faire le bon choix... Mais tu peux changer d'avis. Tu sais ?!... Tu es assez fort pour être un vampire... Tu es la plus forte personnes que je connaisse...

Elle sourit et regarde son père avec les yeux pleins d'admirations et d'espoir. Il pouvait changer d'avis, accepter de devenir un vampire, elle l'aiderait, elle serait là, ils pourraient se comprendre ! Mais il remua la tête négativement...

"Non Caroline, ma force est dans tout se que je crois... Être un vampire n'est pas bien, les gens ne sont pas censés tromper la mort. C'est se que je crois... S'il te plait respecte ça."

Elle le regarde, l'espoir disparaissant de son visage, pire il vient de la blesser au plus profond de son être. Elle secoue la tête, les larmes emplissant de nouveau ses yeux, elle se redresse et se recule de lui en s'indignant et criant sur lui.

-HOW CAN YOU HATE WHO I AM SO MUCH !!!!!!!

Elle pleure alors qu'il se lève vers elle et s'approche d'elle pour la prendre par les épaules et la regarder dans les yeux en caressant ses boucles blondes.

"No, no, no sweatheart, I don't hate you... I love you... You're strong... you're beautiful... You're GOOD..."

Elle pleurait et secouer la tête négativement en pleurant, fermant les yeux. Non elle n'était pas quelqu'un de bien !! Elle avait choisit cette éternité, elle avait tué des innocents ! Elle avait les mains et l'âme entachées du sang d'innocent ! Elle susurre à peine, sa voix étouffé dans ses sanglots...

-No i'm not...
"Et même après tout se qui t'ai arrivé... tu es exactement celle que ta mère et moi espérions que tu sois..."

Sa mère qui d'ailleurs était apparut à la porte en l'entendant crier... mais pleure en entendant son père... elle a tellement attendu ses mots de sa part, pourquoi faut il qu'il arrivent le jour où il va mourir... où elle va le perdre ! Elle redresse son regard noyé de larmes sur lui... les larmes roulant lentement sur ses joues...


-Please don't leave me daddy...Please... Please don't leave me Daddy...

Elle pleure et les sanglot la reprenne alors qu'il l'attire à elle pour la lover contre son épaule, elle pleure et les sanglots prennent le dessus sur sa voix qui s'éraille complètement.

-Daddy just don't leave me...


Elle pleure contre lui alors qu'il la berce doucement, posant une mains sur sa tête, sur ses cheveux, les caressant doucement, elle n'arrivait pas à arrêter de pleurer. Elle ne pourrait pas le convaincre, il déteste bien trop les vampire pour en devenir un. Elle se serre contre son père en l'écoutant alors qu'il essaie de la consoler.

"Les parents ne sont pas supposés survivre à leurs enfants Caroline, It's okay, this is life...this what it means... to be humans."

Il la berçait et embrassait ses cheveux par instant, ils restèrent ainsi un long moment, alors qu'elle pleurait simplement dans ses bras, se laissant bercer, comme quand elle était petite et qu'elle avait fait un cauchemar... mais si seulement ça n'était qu'un cauchemar et qu'elle puisse se réveiller ! Ouvrir les yeux et ne pas avoir vécu cette journée !! Ne pas le perdre !! Son père fatiguait de plus en plus, il finit par la relâcher et essuyer ses larmes pour aller s'allonger sur son lit, dans sa chambre. C'est là que son père allait mourir... Elle regarde sa mère qui pleurait elle aussi et va se réfugier un instant dans ses bras. Elle doute que sa mère est un jour cessé d'aimer Bill... elle n'avait jamais refait sa vie. Et quand on parlait de lui, c'était le sujet sensible. Elle se serra dans les bras de sa mère qui perdait quelqu'un d'important aussi aujourd'hui avant de retourner au chevet de son père, s'asseyant sur le bord du lit et lui tenant la main. Elle se mit a prier si fort dans ses pensées qu'il change d'avis alors que l'agonie d'amplifiait... que la mort était là, le rendant si faible, son teint devenant de plus en plus pâle. Elle serrait la main de son père, et son fichu don lui faisait entendre chacune de ses pensées. Elle vivait la mort de son père... elle l'entendait la vivre... il avait les yeux fermés... n'ayant plus la force de les ouvrir... Elle se pencha et susurra entre deux sanglots.

-I'm sorry Daddy... I love you...

Désolé de l'avoir abandonné, déçu dans ses choix... elle ne voulait pas qu'il parte sans l'avoir entendu. Sa respiration était lente... agonisante... des poses de plus en plus fréquentes et longues... son coeur ralentissait, elle l'entendait et ses larmes coulaient sur ses joues en silence... Elle serrait la main de son père fort alors que lentement... au bout de plusieurs minutes... un dernier soupire se fit... sa respiration cessa... suivit de son coeur. Elle ferme les yeux, pleurant au dessus de son père qui venait de mourir sans qu'elle puisse le sauver. Elle pleura de longues minutes, pas prête à lâcher sa main, à le laisser... il était partit mais elle n'arrivait pas à l'accepter. Elle finit par se résigner après de longue minutes et sa mère présente pour l'extirper de ce lit, de cette chambre... Elle étreignit sa mère durant quelques minutes, pleurant encore dans ses bras, elle avait l'impression que ses yeux allaient être sec pendant des mois après ça... ils étaient gonfle et douloureux. Mais pourtant des larmes persistaient toujours à ruisseler sur ses joues.

-Je dois appeler Steven et... il faut organiser ses obsèques... il faut que...

Sa mère la stoppa alors que Caroline s'affolait sous la peine qu'elle ressentait, elle était confronté à quelques choses qui venait de lui briser le coeur d'une manière inattendu... précipité ! Une part d'elle venait de lui être arraché et était partie avec son père.

"Je vais m'en occuper... toi tu rentres auprès de Damon... tu as besoin de souffler Caroline."
-Okay... tu me tiens au courant...Maman.

Elle se recule après un dernier regard à sa mère et elle quitte la maison des Forbes. Montant dans sa voiture, elle claque la portière et s'effondre sur le volant, pleurant et frappant se dernier ! Elle se détestait... elle détestait que son père soit mort, elle détestait n'avoir rien pu faire pour le sauver ! ça faisait tellement mal ! Elle finit par démarrer et rouler lentement jusqu'au domaine...



“anybody capable of love is capable of being saved”

My love:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chambre Caroline.

Revenir en haut Aller en bas

Chambre Caroline.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Over Century  :: La maison des Forbes-
Sauter vers: