AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez|

Un vampire Nommé Cage ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
RANG TEST

avatar
Avalone Vicente.


▌Messages : 675
▌inscris-le : 25/02/2010

MessageSujet: Un vampire Nommé Cage ... Ven 2 Avr - 11:32

(contexte …. cage est vampire
depuis deux siècles. Il est tombé fou amoureux de Zoey, une jeune
femme rencontrer sur son campus universitaire. Malgré sa maitrise de
soi, il faillit la tuer … Des gestes violents se sont accaparé du
monstre qui sommeil en Cage mais sans pour autant la blesser
violemment ...Déçu de lui même, il est partit … )


Alors qu'il faillit la tuer et qu'il
était à deux doigts d'être de nouveau cruelle de par sa nature de
vampire, cage n'arrivait pas à se calmer. Il avait toujours ses yeux
cernés de noir et ses crocs qui ne cessèrent d'appeler le sang
faisant dégouliner son venin dans le fin fond de sa gorge qui
assécha l'endroit. Dans les rues lointaines du campus, il tapa de
son poing contre un mur de briques épais qui s'écroulait face à la
dureté du coup, il hurla à plein poumons, laissant échapper la
rage qui lui tenaillait les tripes. Les gens pouvaient bien le voir
ou le remarquer en tant qu'être étrange dans la rue qu'il en aurait
strictement rien à cirer, il était impuissant en ce moment même
face à ce qu'il était et rien ne pourrait venir le calmer …
L'image de Zoey apparaissant dans ses pensées, ce qui lui extirpa de
la gorge un nouveau cris mais celui ci voilé par la douleur que de
lui avoir infliger ce qu'il avait fait. Il tomba sur ses genoux qui
claquèrent au sol et il engouffra dans ses paumes, sa tête
diabolique qui ruisselait de larmes. Non, le calvaire n'était pas
finit, cela recommençait. Face à une personne qu'il appréciait,
pour qui il ressentait une certaine dose de sentiment tendre, sa
nature vampirique se décuplait. Était ce la peur que de s'investir
? Ou alors, était ce la peur que de lui faire du mal, à être sur
ces gardes qui justement les barrières s'affaiblissaient ? Il n'en
savait rien mais il n'en pouvait plus … il était à bout de lui
même, de chaque moment qu'il considérait comme magique ou encore
agréable, tout devenait cauchemars. Sa tête lui tournait et c'est
en se relevant qu'il retomba au sol. Tout se décuplait en ce moment
précis, et dieu sait comme il était mal, comme il aurait voulut se
retrouver dans une tombes comme chaque être humains qui pouvaient
eux, mourir. Un coup se fit entendre autour de lui et il ne se releva
même pas. Seul son corps se projeta en avant, face contre le sol.
Accaparé de cette violente douleur qui lui martelait la tête, il
laissa encore une fois, ce coup retentir sur sa peau, où des trous
béants apparaissaient sur son dos et que le sang ne prit pas
beaucoup de temps à évacuer de son corps. Les gens criaient autour
de lui et il était toujours, allongé sur le sol comme une personne
qui venait de mourir du à des balles.


-On l'a eut le monstre, on l'a eut!

Cage releva la tête où tout devint
flou et il vit des gens crier de joie, et le tireur brandir son arme
en l'air, fière de ce qu'il pensait avoir fait. Cage retrouva un peu
de force et posa ses deux paumes sur le sol pour essayer de se lever.
Un grognement surgit en même temps qu'un pieds qui venait de se
fracasser contre ses côtes. Il roula sur le sol, avec du sang qui
lui coulait sur la commissures de ses lèvres ne voyant plus rien. Il
percevait des ombres et des voix mais rien de bien distinct.


-Il est vivant, donne ton arme!

Un homme à la voix plus rauque que
le premier venait de parler. Cage leva la main comme pour se défendre
d'éventuels coups qui pourrait s'acharner sur lui mais plusieurs
bruits cette fois ci retentirent et à ce moment là. Le trou noir,
il ne vit pas de lumière, il ne vit pas de visage défilé devant
ses yeux, pas de moments agréables pour mieux accueillir la mort,
rien.


Quelques heures plus tard, il se
retrouvait dans un endroit qu'il ne connaissait pas. A vrai dire,
rien ne lui disait, même pas les odeurs. Il ne percevait que celle
de Zoey, bien évidemment, il l'avait toucher et embrasser a veille,
geste simple qui laisse des traces à un homme tel que lui. Il ouvrit
les yeux et il parcourait de son regard fatigué et abattu, la pièce
dans laquelle il se trouvait. Des anciens meubles jonchaient les murs
et des broderies en dentelle étaient disposés sur une longue table
de bois anciens. A en reconnaître l'odeur, il était chez une
vieille personne, et des bandages recouvraient ses plaies. Un peu
alerté de la situation, il se redressa en grimaçant et grinçant
des dents.


-Non,non. Ne bouger pas ….Vous aller rouvrir vos plaies.

La voix était mélodieuse, elle lui
disait quelque chose mais quand à l'odeur, elle était perceptible
mais aucun de ses souvenirs l'aida à découvrir qui c'était. Avec
beaucoup de mal et d'effort, il tourna la tête et vit une dame,
habillé d'une robe fleuries et des cheveux blancs colorés. Ses yeux
avaient une forme magnifique et avec l'éclairage très peu vif, il
découvrit un bleu azur d'une beauté incroyable.


-Mais vous êtes …?

Il termina pas sa phrase comme
omnibulé par ses yeux qui ne cessèrent de le regarder. La vieille
dame s'avança et lui tendit des gateaux qui venait de sortir du
four., encore chaud Elle souriait sincèrement, il refusa les gâteaux
avec un entêtement acharné et fixait toujours la dame aux cheveux
blanc.


-je suis Brittany. Je vous ai trouvé dans la rues mon enfant.

Alors qu'il pensait être mort,
Brittany l'avait récupéré à même le sol, alors qu'il avait la
tête d'un vampire, des crocs acérées qui lui servaient de canines
et des balles dans le corps qui ne l'avaient pas tuer. Il se redressa
un peu plus, torse nu avec un bandage blanc qui faisait tout le tour
de son torse. Ses cheveux étaient en bataille, venant se loger
devant ses yeux et dans un geste de main, il les repoussa. Ses plaies
lui faisaient mal mais il ne dit rien.


-Ne vous inqiuétez pas, vosplaies vont bientôt se refermer, dans quelque minutes, vous n'aurez plus rien.

Il pencha instinctivement la tête,
que venait elle de dire ? Elle savait ce qu'il était ? Il prit
finalement un gâteaux et le croqua timidement, comme un enfant et ne
quitta pas la vieille dame des yeux.


-Vous savez ce que je suis …

brittany souriait tendrement,
prenant à son tour un petit gâteau après avoir servit le thé dans
deux tasses en porcelaine.


- je vous surveille depuis un bonmoment Cage Thurner, depuis votre arrivée au campus de ma petite fille.

Cage ne comprit pas tout …

-Vous voulez dire que depuis deux mois, vous me surveillez. Et... Pourquoi ?

La vielle dame croqua tout en le
regardant.


-Vous possédez quelque chosequi m'ait chère Cage, plus chère que tout l'or du monde à mesyeux. Et je devais m'assurer que vous ne lui faisiez pas de mal. Vous n'allez pas me reprocher une telle chose tout de même …

cage ne savait pas si il devait rire
pu la prendre au sérieux. A vrai dire, il ne savait pas quoi pensez
et savoir si il devait partir au plus vite de cette pièce. Mais
Brittany leva la main.


-Calme toi cage, je ne suis paslà pour te faire du mal. Sinon, je t'aurai laisser en rue comme un vulgaire homme de basse classe.

Elle prit une gorgée de thé qui
était encore bouillant et cage, ne bougea pas d'un poil.


-Je possède quoi qui est chère à vos yeux ?

La vielle femme reposa sa tasse sur
un sous verres en porcelaine et le regarda en croisant les mains sur
ses genoux. D'un regard attendrissant, elle pencha la tête dont la
couleur de ces yeux avaient changé, à présent devenus gris foncés.


-Tu détiens le coeur de ma petite fille Cage.

Un silence se fit et tout les deux
se regardèrent avec une complicité naissante mais complètement
inconnue à la fois. Ils ne se connaissaient pas mais cage avait
l'impression de l'avoir déjà vu et Brittany, le connaissait de par
sa curiosité à en savoir sur lui depuis quelques mois. La porte
d'entrée claqua et leur connexion se s'effaça pas pour autant,
c'est en sentant l'odeur de Zoey que Cage écarquilla les yeux alors
que brittany le regardait toujours.


- Bonjour ma chérie …

Zoey pénétra dans le salon.


- Bonjour Ma' …

Elle ne termina pas sa phrase. Elle
resta figé en voyant Cage allongé, torse nu sur le canapé du salon
de sa grand mère. Ses yeux se baissèrent lentement vers son bandage
et ses deux mains claquèrent contre sa bouche.


- cage!!!! Que s'est il passé ?

Elle courra vers lui pour retomber à
sa hauteur et lui prit le visage entre les mains, baissant son regard
partout ou sa peau était recouverte d'un bandage blanc. Elle le
tâtait de tout côté, le sang était devenu sec et Cage souriait
niaisement, ne pouvant s'empêcher que de la voir s'inquiéter pour
lui. La grand mère quitta la pièce, souriante à souhait alors que
les deux mains de Cage vint se poser sur les épaules de Zoey, pour
qu'elle arrête d'examiner son corps.


- Je n'ai plus rien Zoey …

Ses yeux étaient brillant de
larmes, le peur qui venait de s'emparer d'elle était si touchante
que cage la prit directement dans ses bras, la rassurant comme il le
pouvait en comblant ainsi son besoin que de l'avoir tout contre lui.
Il caressa ses cheveux tendrement, lentement et il ferma les yeux. La
vie lui cachait bien des choses et là, se dit il, un nouveau
commencement apparaissait dans son éternité, un changement de vie
radical qui ouvrait des portes à ce qu'il s'interdisait de voir
venir ou même imaginer.

Murmurant à son oreille, Zoey
bafouille quelque peu …


-Que s'est il passé Cage ? Raconte moi tout …

mais Cage devait d'abord parler de
quelque chose avec elle, il ignorait si elle savait ce qu'il était,
si encore elle lui en voulait pour hier soir … Et zoey comme toute
réponse, lui caressa la joue, en faisant apparaître sur ses lèvres,
un sourire absolument doux et tendre.


-Je le savais depuis un bonmoment Cage. Je savais que tu étais un vampire. Pourquoi crois tu que je ne me suis pas affolée quand je remarquais ta vitessesurnaturelle, tes yeux qui parfois, changeaient d'apparence ? Je nevoulais pas te mettre mal à l'aise vis à vis de ta nature … Tute retiens tellement d'être ce que tu es que je me suis dit que tu le vivais peut être mal …

Elle fit une bouille toute craquante
et lui, fronçais les sourcils tout en l'observant des yeux. Il
ravala sa salive et regarda dans le vide …


-Tu veux dire que dés le premier jour tu le savais ?

Elle riait et releva son visage .

- Je l'ai su dans ta manièred'être. Mon grand père est un vampire, j'ai grandit avec mesgrands parents et j'étudiais mon papy d'un oeil vif. Tu m'as étrangement fait penser à lui … Je le savais, c'est tout …

Cage comprit un tas de choses et un
apaisement total commença à naitre en lui. Il ne s'était jamais
sentit aussi bien, il soupira d'aise fortement, il avait envie de se
pincer, de peur de prendre part à un rêve qui paraissait peut être
trop réel.


- Donc pour hier, tu savais tu'avec le sang, j'allais réagir.

Elle baissa les yeux, intimidé de
ce qu'il disait.


- Ma grand mère voulait que jesois certaine que tu étais un « bon » vampire. Elle m'aordonné de faire certaine chose mais curieuse comme je suis, j'aitesté sur moi et j'ai fonça dans le tas… je voulais savoir situ était capable de me mordre, ou encore de me tuer … Et tu ne l'as pas fait.

Cage fronça les sourcils et se
recula d'elle, se frottant le visage avec sa main.


-Te rend tu comptes que j'aifaillit le faire Zoey, j'étais à deux doigts de te mordre, de te vider de ton sang … Sur ce coup là, tu as été inconsciente.

Zoey prenait une mine sérieuse mais
on lisait dans son regard qu'il était amusé. Elle vint mettre son
visage devant le sien, en se mordillant le bout de la langue.


-Oui, mais tu ne l'as pas fait , j'avais confiance en toi…

Cage releva les yeux vers elle et il
se mit à sourire. Il enleva ses mèches qui ne cessaient d'être
rebelles sur son visage et il plaqua ses lèvres sur les siennes,
avec une telle ardeur que Zoey du poser ses deux mains sur son torse
nu pour ne pas tomber. Cage grimaça à ce geste, ces plaies pas
encore toutes soignées mais il ne pourrait, en aucun cas, s'écarter
de ce baiser qui respirait la sincérité, où les secrets entre ses
deux personnes n'existaient plus. Brittany était là, et elle les
observait. Alors que Jhon venait de la rejoindre, entourant sa femme
de ses bras. Brittany devint triste en quelque secondes, baissant les
yeux sur les deux adolescents qui s'embrassaient avec amour dans le
canapé.


-Je crois que bientôt, notrepetite fille va devoir faire un choix cruciale mon amour … Très bientôt.

Jhon les regardait et acquiesça. Et
ils montèrent les escaliers, appréhendant déjà ce moment qui
allait chambouler la vie de leur petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
♦Fondateur♦

avatar
Damon Salvatore.


▌Messages : 4413
▌inscris-le : 21/02/2010
▌Age : 37
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Ian Somerhalder.
▌ Don:: Tu na pas idée
:

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Ven 2 Avr - 14:09

Woooowwwwwwwwwwww je kifff ma belle ses dément cet histoire suis fan, "mon poto a moi " alalala vais la relire plusieurs fois je crois tu me donne en envie de faire celle de Ian le commencement ^^

bravo ma belle suis comme dab fan de tes écrits




Revenir en haut Aller en bas
RANG TEST

avatar
Avalone Vicente.


▌Messages : 675
▌inscris-le : 25/02/2010

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Ven 2 Avr - 14:12

Merci ma petite femme ......
Poto mène une double vie xD
ça fait super plaisir ... Merci beaucoup, d'autre arriveront sur Cage ... Et avec Poto cette fois ci!!!

Je n'attends que ça ... Que tu parles de IANOUUUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!
hahahaha, trop hâte de lire!!!!

Merci, Merci, Merci!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
♦Fondateur♦

avatar
Damon Salvatore.


▌Messages : 4413
▌inscris-le : 21/02/2010
▌Age : 37
▌Clan : Vampire

-Moi-
star : : Ian Somerhalder.
▌ Don:: Tu na pas idée
:

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Ven 2 Avr - 15:40

jure le tu mettra Ian la prochaine fois trop bonn !!!!!
me tarde

ouèche je el ferai j'ai trop envie j'y pensais depuis un moment donc tu l'aura ta fan fic sur Ianou le beau gosse (normal hein Ian quoi ^^)




Revenir en haut Aller en bas
RANG TEST

avatar
Avalone Vicente.


▌Messages : 675
▌inscris-le : 25/02/2010

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Ven 2 Avr - 16:05

mais tropppppppppppppppppp, je vais faire une fan fic sur leur enfance!!!!! Ils n'ont qu'une trop belle histoire que pour ne pas l'écrire! xD

OUI LE BEAU GOSS DE IANOUUUUUUUUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!

trop trop hâte de le lire!!!!!!!!!!!!!!
pfiou! je sens que je vais encore devoir m'accrocher avec tes écrits!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Mer 7 Avr - 18:02

ouaou je kiff sa maman. C'est vraiment magnifique Vaness'!! vraiment tu es trop doué... j'espère arrivé à ce niveau un jour!!!
Revenir en haut Aller en bas
RANG TEST

avatar
Avalone Vicente.


▌Messages : 675
▌inscris-le : 25/02/2010

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Mer 7 Avr - 19:58

Hoooooo bien sûr que tu y arriveras!!!!!!
Je sais que tu es trèèèès douée et si besoin d'aide, n'oublie pas que je suis là pour t'aider!!!!

Et merci beaucoup ...ça me touche ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Renesmée


:
▌Messages : 677
▌inscris-le : 16/03/2010
▌Age : 31

-Moi-
star : : Renesmée Carlie Cullen
▌ Don:: Transmettre ses pensées, souvenirs, par le toucher
:

MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ... Lun 26 Avr - 20:42

Hahaaa, je lisais pas avant d'avoir fini les livres, j'avais peur d'être spoiler, mais en fait pas du tout, j'aime beaucoup ❤
C'est agréable à lire, et j'adooooore, et comme Poto, ca m'a donné envie de faire une sur Caleb, pour expliquer son évolution de type normal, à ce que j'en ai fait XD
:)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un vampire Nommé Cage ...

Revenir en haut Aller en bas

Un vampire Nommé Cage ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Over Century  ::  :: «Corbeille» :: fictions-
Sauter vers: